REPÈRES BIOGRAPHIQUES DE SACHA GUITRY

1885 - 1902

1904 - 1906

1907 - 1910

1911 - 1915

1916 - 1919

1920 - 1922

1923 - 1926

1927 - 1929

1930 - 1931

1932 - 1933

1934 - 1935

1936 - 1937

1938 - 1939

1940 - 1941

1942 - 1943

1944 - 1945

1947 - 1948

1949 - 1951

1952 - 1954

1955 - 1957

21 Février 1885.
Perspective Nevski au n. 12 à Saint-Petersbourg,
naissait Alexandre-Georges-Pierre Guitry, dit Sacha. "Alexandre" en l'honneur du Tzar, le diminutif de Sacha lui sera donné par la baronne Bredow, à la suite d'une réflexion de Lucien Guitry, pour qui Alexandre était un prénom un peu long.

1889
Lucien se séparant de sa femme, celle-ci rentre en France et obtient la garde de ses deux enfants. Au mois d'Octobre repart pour la Russie avec Sacha, qu'il enleve. Il reviendront en France au printemps 1890 et Sacha retrouvera sa mère.

1890 - Mes débuts.
C'est à Saint-Petersbourg, en 1890, que j'ai joué la comédie pour la première fois.
Joué n'est pas tout à fait exact. En vérité, j'ai figuré dans une pantomime en un acte que mon père avait faite en collaboration avec un grand comédien russe qui se nommait Davidof. Cette pantomime fut créée au palais Impérial, devant Alexandre III.
Mon père y jouait le rôle de Pierrot. Moi, j'étais Pierrot fils...

1891 - 1900
Les années de l'école. Il change onze fois de collège, redoublant dix fois la sixième.

1901
Décembre : Sacha écrit sa première comédie. Recommandé par Francis de Crosset, il la porte à Marguerite Deval, directrice du Théâtre des Mathurins acceptant de la monter à condition d'en faire une opérette. Ce sera Le page.

1902
Janvier : Sacha et Jean suivent les répétitions de la comédie musicale Le page.
15 Avril : Première de Le page, au Théâtre des Mathurins. Avec un succès honorable.
4 Juillet : Mort de Renée de Pont-Jest, mère de Sacha, à l'âge de 42 ans.
23 Août : Unique représentation de la deuxième pièce de Guitry : Yves le fou.

1904
Dans les coulisses du Théâtre de la Renaissance, Sacha rencontrera Charlotte Lysès, dont il s'éprendra.
Lucien Guitry, ayant pour l'actrice des sentiments semblables à ceux de son fils, prendra mal la chose. Il essayera par tous les moyens de l'éloigner. L'emmènera en Hollande et le confira à Eugène Demolder, chez lui il fera connaissance avec Alfred Jarry.
5 Novembre : Son premier rôle au théâtre, dans la pièce de Maurice Donnay, L'escalier. Il y retrouvera Charlotte.

1905
Janvier : Il joue le rôle de Paris dans une pièce de Jules Lemaitre.
Février : Rencontre avec Alphonse Allais. Ils écrivent ensemble une pièce, La partie de dominos, que Sacha ne retiendra pas dans son répertoire.
Avril : Première de Le K.W.T.Z. et il va vivre avec Charlotte Lysès.
Juillet : Grâce à Charlotte, il est engagé comme acteur au casino de Saint Valéry-en-Caux. C'est un échec. Déçu, il songe à dessiner, puis, pour épater son père, il écrit Nono et Le cocu qui faillit tout gâter, un acte en vers.
26 Octobre : Mort d'Alphonse Allais.
Novembre : M. et Mme Guillardet, dirigeant le théâtre des Mathurins, acceptent de monter Nono. Peu de temps avant, Antoine avait accepté Le cocu qui faillit tout gâter, pour son théâtre.
6 Décembre : Première de Nono.
12 Décembre : Première de Le cocu qui faillit tout gâter
14 Décembre : Jules Renard emmène Sacha chez son père. Les deux s'embrassent, sans se réconcilier. Sacha et Charlotte habitent ensemble, au n 8 de la rue d'Anjou.

1906
28 Janvier : Après 62 représentations, Nono quitte l'affiche. A l'époque, c'était un grand succès.
30 Mars : Première de Un Etrange point d'honneur.
3 Novembre : Au théâtre Antoine première de Chez les Zoaques, deuxième succès.
29 Décembre : Création d'une adaptation (très libre) des Nuages d'Aristophane. Elle sera représentée 34 fois.

1907
Peu avant la dernière de
Chez les Zoaques, André Dubosc, acteur principal, abandonne. Sacha Guitry reprend le rôle sur le champ.
4 Mai : Première de La Clef. Il n'y aura que 9 représentations.
14 Août : Mariage avec Charlotte Lysès, à Honfleur.
Octobre : Tournée: Biarritz, Bruxelles, Monte-Carlo, avec Nono et Chez les Zoaques.

1908
25 Mars : Première de La petite hollandaise, au Théâtre de l'Odéon. Sacha remplace, dès la première, Desjardins, aphone. A partir de ce jour, il jouera toutes ses pièces. Celle-ci aura seulement 11 représentations.
22 Avril : Première de Le scandale de Monte-Carlo.
3 Décembre : Répétition générale de Après.
9 Décembre : Guitry est appelé sous les drapeaux.

1909
17 Avril : Au Théâtre Mevisto, première de Tell père... Tell fils.
Juin : Sacha est reformé pour rhumatismes aigus généralisés.
13 Août : Au casino de Trouville, Sacha e Charlotte jouent ensemble une pièce en un acte: La 33ème.

1910
Janvier-Février : Tournée Schürmann: Varsovie, Saint-Pétersbourg, Helsingfors, Moscou, Odessa. Sacha doit interrompre la tournée dans cette dernière ville et payer le retour des artistes.
26 Avril : Au théâtre Antoine causerie sur La loufoquerie.
Novembre-Décembre : Les nouveaux propriétaires du Théâtre des Mathurins lui en confient la direction, il n'y créera aucune de ses pièces.

1911
2 Février : Première au Théâtre Michel de la comédie Le veilleur de nuit.
30 Octobre : Première exposition de tableaux de Sacha Guitry, chez Bernheim Jeune.

1912
Janvier : Sacha et Charlotte vont à jouer Le veilleur de nuit à Monte-Carlo, Nice, Lyon.
Février : Ils jouent la pièce à Bruxelles.
4 Octobre : Première de La prise de Berg-op-Zoom, au Théâtre de Vaudeville.

1913
Avril : Tournée en Italie avec Ullmann (l'imprésario de
Sarah Bernhardt).
Octobre-Décembre : Tournée en Europe et Orient (avec Ullmann): Gand, Anvers, Amsterdam, Vienne, Bucarest, Constantinople, Athènes, Alexandrie, Le Caire et Bruxelles.

1914
15 Avril : Première représentation de La Pèlerine écossaise aux Bouffes-Parisiens.
27 Mars : Sacha Guitry, malade, doit cesser de jouer.
30 Mars : Création des Deux couverts à la Comédie Française.

1915
6 Avril : Au théâtre des Bouffes-Parisiens, création de La Jalousie. Guitry, dans la causerie qui la précède explique pourquoi il se remet à jouer en pleine guerre.
6 Novembre : Première de Il faut l'avoir, revue écrite avec Albert Willemetz.
23 Novembre : Présentation au théâtre des Variétés du film Ceux de chez nous.

1916
3 Octobre : Première de
Faisons un rêve.
17 Décembre : Aux Bouffes-Parisiens, la première représentation de la comédie Jean de La Fontaine.

1917
14 Avril : Théâtre des Bouffes-Parisiens, première représentation de la comédie Le Nouveau scandale de Monte-Carlo, pièce reprise avec des modifications.
2 Juin : Toujours aux Bouffes-Parisiens, première de Un soir quand on est seul, avec La Reine Isabeau et Un type dans le genre de Napoléon. Charlotte Lysès ne joue pas. Elle ne jouera plus aux côtés de Guitry.
25 Juin : Reprise de Jean de La Fontaine. Sacha Guitry et Yvonne Printemps s'installent 30 rue Alphonse-de-Neuville.
28 Août : Première de L'Illusioniste. Yvonne Printemps tient le premier rôle féminin.
Décembre : Tournage d'un premier film dont il a fait le scénario, Un roman d'amour et d'aventures. Il y joue comme acteur, mais il n'assure pas la mise en scène.

1918
9 Février : Première de Debureau au théâtre de Vaudeville.
8 Mars : Sacha et Yvonne déjeunent 18, avenue Elysée-Reclus, avec Lucien Guitry.
25 Mai : Reprise de Nono au théâtre de Vaudeville, avec Yvonne Printemps.
18 Juillet : Charlotte Lysès et Sacha Guitry divorcent.

1919
23 Janvier : Création de Pasteur. Sacha et Yvonne ne jouent pas auprès de Lucien Guitry, pour qui la pièce fut écrite, ceux-ci sont dans la salle, auprès de la fille du grand savant.
10 Avril : Mariage de Sacha et Yvonne. Témoins: Sarah Bernhardt, Feydeau, Lucien Guitry et Tristan Bernard.
19 Avril : Première de la comédie Le Mari, la Femme et l'Amant.
8 Octobre : "Le plus beau soir de ma vie", dira plus tard Sacha. Au théâtre de la Porte-Saint-Martin, création de Mon père avait raison. Première pièce où Lucien, Sacha et Yvonne jouent ensemble. Dernière représentation le 21 Janvier 1920.
19 Décembre : Inauguration du théâtre des Mathurins. Au cours de la soirée, Sacha et Yvonne interprètent Un type dans le genre de Napoléon.

1920
22 Janvier : Générale de Béranger.
du 10 Mai au 12 Juin : A Londres, au "Aldwych Theater".
17 Juin : Reprise de Nono au théâtre des Mathurins marquant la fin de la direction artistique de Sacha.
13 Septembre : Mort de Jean Guitry, dans un accident d'auto.
12 Octobre : Première de Je t'aime au théâtre Edouard VII.
4 Décembre : Théâtre Sarah Bernhardt, création d'une comédie, Comment on écrit l'histoire qui, augmentée, deviendra Mariette.

1921
12 Janvier : Exposition de peinture chez Bernheim Jeune.
21 Janvier : Première, au Théâtre Edouard VII, de
Le Comédien. Lucien Guitry a pour partenaire Falconetti.
13 Avril : Première, au Théâtre Edouard VII, de la comédie Le Grand Duc. Lucien Guitry, Sacha et Yvonne jouent ensemble.
5 Novembre : Première de Jacqueline. Lucien Guitry tient le premier rôle. Faisons un rêve complète le spectacle.
30 Décembre : Sacha Guitry présente le concert d'inauguration de la TSF à la Tour Eiffel.

1922
17 Janvier : A l'Opéra, tricentenaire de Molière. Création de Chez Jean de La Fontaine.
3 Mai : Répétition générale de la comédie Une petite Main qui se place au théâtre Edouard VII. Première le lendemain.
12 Juin au 8 Juillet : Tournée à Londres avec Lucien Guitry.
9 Novembre : Première au théâtre des Variétés de la comédie Le Blanc et le Noir.
18 Décembre : Après avoir répété, au théâtre Edouard VII, Un sujet de roman, Sarah Bernhardt est prise d'un malaise. Le soir elle doit renoncer à paraître. La représentation est annulée.

1923
4 Janvier : Première d'Un sujet de roman. Sarah Bernhardt est remplacée par Henriette Rogers.
15 Février : Première de L'amour masqué.
28 Mai au 23 Juin : Tournée à Londres avec Lucien et Yvonne.
1 Octobre : Nomination au grade de chevalier de la Légion d'honneur (Promotion Pasteur).
20 Décembre : Générale de L'accroche-coeur.

1924
6 Mai : La revue de Printemps, écrite en collaboration avec Albert Willemetz, au théâtre de l'Etoile.
6 Décembre : Première d'Une étoile nouvelle au théâtre Edouard VII.

1925
26 Mars : Première de On ne joue pas pour s'amuser. Lucien Guitry tient le rôle principal.
11 Mai : Lucien Guitry, malade, cesse de jouer. Les médecins lui interdisent de reprendre son rôle.
31 Mai : Les représentations sont interrompues.
1 Juin : Mort de
Lucien Guitry.
11 Septembre : Reprise de Nono. Le 25, Sacha, malade, doit cesser de jouer. Il ne reprendra que le 3 Octobre.
2 Décembre : Création de Mozart.

1926
10 Avril : Première de la revue Vive la République ! écrite avec Albert Willemetz.
15 Juin : Départ pour Londres, où, appelés par l'imprésario Howell, Sacha Guitry, Yvonne Printemps et la troupe de l'Edouard VII jouent Mozart du 17 Juin au 13 Juillet, au Gaity Theater.
12 Novembre : Première de la revue A vol d'oiseau, écrite avec Albert Willemetz.
25 Novembre : Au théâtre Sarah Bernhardt, gala des Pouponnières de France. On joue deux actes de Faisons un rêve.
14 Décembre : Départ pour l'Amérique du Nord. Al. Wood's est l'imprésario avec M. Howell.

1927
27 Décembre 1926 - 2 Février : Série de représentations au Chaning's Theater à New York.
7 Février : Montréal au Princess Theater : Mozart.
14 au 19 Février : Boston Opera House : Mozart.
28 Avril : Première de
Désiré au théâtre Edouard VII.
6 Décembre : Première représentation de Un miracle, au théâtre des Variétés, Pierre Fresnay et Maud Loty étant les vedettes.

1928
8 Juin : Soirée à Londres, chez lady Glentenar. Il y joue le deuxième acte du Mari, la Femme et l'Amant.
25 Septembre : Conférence sur Tristan Bernard au poste de Radio-Paris.
30 Septembre : Générale, au théâtre Edouard VII, de Mariette ou Comment on écrit l'histoire. Première le lendemain.
23 Novembre : Au théâtre du Châtelet, création de Charles Lindbergh, féerie en dix-huit tableaux. Première représentation le 29 Novembre. Ni Yvonne Printemps ni Sacha Guitry ne jouent dans ce spectacle.

1929
12 Janvier : Représentation d'ouverture du Palais de la Méditerranée, à Nice. Sacha Guitry et Yvonne Printemps y jouent Mariette.
3 Juin : Représentations à Londres au His Majestic Theater de Mariette, du 3 au 22 Juin, et Mozart, du 24 Juin au 13 Juillet. Imprésarios : Howell et Cochran. Durant ce séjour : enregistrement de disques au Queen's Hall, et discours de Sacha Guitry pour l'inauguration du Salon de Peinture française à Londres.
7 Octobre : Première représentation, au théâtre Pigalle d'Histoires de France. Ce théâtre inaugurait ainsi sa scène tournante, la plus moderne à l'époque. La musique était de Henri Büsser.
30 Octobre : Première de La Troisième Chambre, comédie écrite en collaboration avec Albert Willemetz, au théâtre de la Madeleine. André Brulé et Madeleine Lambert sont les vedettes de cette pièce.
29 Décembre : Inauguration des communications par TSF avec New York. Sacha Guitry remercie les Américains de leur accueil durant l'hiver 1926-1927 et leur souhaite une bonne année. Yvonne Printemps chante l'air de la Lettre de Mozart.

1930
1er Mars : Gala de l'Union des artistes au Cirque d'Hiver. Sacha Guitry et Tristan Bernard font une vente aux enchères.
12 Mars : Gala franco-américain au théâtre des Champs-Elysées en présence de Gaston Doumergue, président de la République, et de M. Walter, ambassadeur des Etats-Unis. Création d'un à-propos en un acte : Chez George Washington, à Mount-Vernon. Adaptation musicale de Henri Büsser. Vente du manuscrit aux enchères au profit de l'Accueil franco-américain.
24 Mars : Première de la revue Et vive le théâtre ! écrite en collaboration avec Albert Willemetz. Le neuvième tableau joué par Sacha Guitry et Yvonne Printemps est un petit acte que l'auteur comptera parmi ses pièces et qui a pour titre : Un homme d'hier et une femme d'aujourd'hui.
7 Mai : Gala de retraite de Maurice de Féraudy à la Comédie-Française. Troisième acte du Veilleur de nuit.
17 Juin : Gala des Amis de la France au théâtre des Ambassadeurs. Sacha Guitry ne joue pas, mais il a organisé le spectacle et rassemblé les vedettes.
24 Juin : " Grande nuit de Paris " au théâtre Pigalle. Au cours d'un bal supposé donné aux Ambassadeurs, à Deauville, Sacha Guitry apparaît, dans une courte improvisation, comme étant le duc de Morny, fondateur un peu oublié de cette station balnéaire.
23 Septembre : Sacha Guitry fait un essai de film parlant dans les studios de la Paramount, à Joinville.
28 Octobre : Conférence sur Alphonse Allais à Radio-Paris.

1931
13 Janvier : Sacha Guitry est promu au grade d'officier de la Légion d'honneur.
28 Mars : Première de Frans Hals ou l'Admiration, au théâtre de la Madeleine, créé avec Sa dernière volonté ou l'Optique du Théâtre, avec Sacha Guitry, Yvonne Printemps et Pierre Fresnay.
25 Mai : Sortie du film Le Blanc et le Noir au cinéma Olympia.
2 Juin : Reprise au théâtre de la Madeleine de Faisons un rêve avec une revue écrite en collaboration avec Albert Willemetz, Exposition de Noirs, qui s'intitulera ensuite simplement Exposition coloniale.
3 Août : En vacances à Royan, chez Albert Willemetz, durant ce mois d'août, il écrira sept pièces, La Maison de Loti et un poème sur Le Vieux Piano de Royan.
1er Octobre : Création de Chagrin d'amour.
4 Novembre : Création de Monsieur Prudhomme a-t-il vécu?, La SADMP et Villa à vendre.
10 Novembre : Inauguration du monument Lucien Guitry avenue Elisée-Reclus.
11 Décembre : Au Moulin de la Chanson, création d'un à-propos en un acte : Tout commence par des chansons, musique de Louis Beydts.
27 Décembre : Création au théâtre de la Madeleine de Mon double et ma moitié, joué par André Brulé et Suzanne Dantès.
28 Décembre : Départ de Paris pour une tournée en Italie. Milan, Florence, Rome et Turin qui durera jusqu'au 14 janvier 1932.

1932
14 Mars : Création de trois comédies : Les Desseins de la Providence, Françoise et Le Voyage de Tchong-Li au théâtre de la Madeleine.
15 Avril : Sacha Guitry, appelé par le docteur Toulouse, raconte des histoires à Sainte-Anne. Le soir, après le spectacle de la Madeleine, une trentaine d'amis réunis fêtent les trente ans de théâtre de Sacha Guitry. Allocutions de MM. Robert Trébor, Victor Boucher, Albert Willemetz et Francis de Croisset. Sacha Guitry lit, avec Yvonne Printemps, un petit acte de sa composition : La Nuit d'Avril.
24 Mai Reprise, au théâtre de la Madeleine : Villa à vendre et Désiré. Jacqueline Delubac jouait, dans Villa à vendre, pour la première fois avec Sacha Guitry. Yvonne Printemps jouera auprès de lui pour la dernière fois le 28 Juin.
28 Mai : A la Comédie-Française, répétition générale de La Jalousie jouée par Alexandre, Suzanne Devoyod et Gabrielle Robinne. Première le 30 Mai.
2J Juin : Sacha Guitry est nommé, à l'initiative du directeur du Conservatoire Henry Rabaud, membre du jury du concours de comédie. Il a refusé d'être du jury pour la tragédie.
5 Septembre : Départ avec Jacqueline Delubac, pour une tournée France - Belgique - Suisse.
11 Septembre : Inauguration de la plaque apposée sur la maison natale d'Octave Mirbeau, à Trévières. Sacha Guitry prononce un discours à cette occasion.
7 au 12 Novembre : Cambridge Theater, à Londres, La Jalousie.
14 au 19 Novembre : La Pèlerine écossaise.
21 au 26 Novembre : Désiré.
8 au 24 Décembre : Toumée à Lille et en Belgique : Bruxelles, Gand, Charleroi, Liège, Verviers, Anvers.

1933
5 Avril : Création, au théâtre des Variétés, de Châteaux en Espagne.
8 Mai : Création à la Comédie-Française d'Adam et Eve.
Fin Juin-Juillet : Séjour à La Baule et tournée des casinos : à partir du 8 Août: Vittel, Evian, Genève, Aix-les-Bains, Vichy, Deauville, La Baule, Royan et Biarritz.
5 Octobre : Première de O mon bel inconnu, au théâtre des Bouffes-Parisiens. Les principaux rôles sont tenus par Suzanne Dantès, Arletty et Simone Simon, Aquistapace et Abel Tamde.
26 Octobre : Au Casino de Paris, Cécile Sorel crée Maîtresses de rois, qui tiendra l'affiche jusqu'au 16 Septembre 1935.
6 Novembre : Première d'Un tour au paradis et du Renard et la Grenouille. Les principaux rôles sont tenus par Jean Périer, Victor Boucher, Huguette Duflos et Germaine Risse.
9 Décembre : Création au théâtre des Variétés de Florestan 1er , prince de Monaco. Les principaux rôles sont tenus par Henri Garat, Pauley, Larquey et Henry-Laveme, Jacqueline Francell.
11 Décembre : Début d'une toumée avec L'Illusionniste, qui part de La Haye et va ensuite à Lille, Bruxelles, Luxembourg, Liège, et s'achève le 28 à Anvers.
20 Décembre :, à Bruxelles, au Palais des Beaux-Arts, Sacha Guitry, après une conférence consacrée à ses souvenirs, créera, avec Jacqueline Delubac, L'Ecole des philosophes, devant le roi Albert I" qui préside cette soirée.

1934
9 Janvier : A la radio, Sacha Guitry parle de l'acteur, particulièrement des instants qui précèdent son entrée en scène.
12 Mars : Création, à l'Opéra de Lyon, à l'occasion du centenaire de Jacquart, de Son père et lui, qui sera joué le 13 et le 14.
28 Septembre : Avant-première, à Amiens de la nouvelle comédie :
Le Nouveau Testament. Répétition générale au théâtre de la Madeleine le 2 Octobre. Première le lendemain 3.
7 Novembre : Le divorce entre Sacha Guitry et Yvonne Printemps est prononcé.
20 Novembre : Première diffusion de " Un quart d'heure dans la loge de Sacha Guitry " au Poste Parisien.
11 Décembre : Deuxième " quart d'heure ".
19 Décembre : A Radio-Paris : Noël aux enfants de France, manifestation organisée par Sacha Guitry. Première émission.
24 Décembre : Deuxième émission à Radio-Paris.
25 Décembre : Troisième émission à Radio-Paris et au Poste Parisien.

1935
11 Janvier : Au bénéfice de l'hôpital Foch: gala franco-américain donné au théâtre de l'Opéra-Comique, matinée, première représentation de Mon ami Pierrot.
21 Février : Mariage avec Jacqueline Delubac, à la Mairie du VIIe arrondissement de Paris.
24 Mars : La société " Arts-Sciences-Lettres " remet à un représentant de Sacha Guitry, alors en tournée, la médaille d'or de la société.
7 Mai : Première de la série d'émissions dite " La demi-heure de Paris "au Poste Parisien. Trois autres émissions suivront les 14, 21 et 28 Mai.
27 Mai : Présentation privée, aux studios de Billancourt, du film Pasteur.
28 Juin : Le Comité international pour la Diffusion artistique et littéraire par le cinématographe accorde la médaille d'or au film Pasteur.
29 Juin : Au Poste Parisien : allocution prononcée à l'occasion de l'inauguration du buste de Courteline.
20 Septembre : Projection, en exclusivité au Colisée, de Pasteur et Bonne chance, jusqu'au 25 Octobre.
20 Septembre : Répétition générale de Quand jouons-nous la comédie ? Première le lendemain, demière le 9 Octobre.
28 Septembre : Création, en avant-première au théâtre Georges-Leygues à Villeneuve-sur-Lot, de La Fin du monde.
1er Septembre : Générale parisienne de La Fin du monde, première le lendemain, au théâtre de la Madeleine.
8 Décembre : Première séance de télévision aux P.T.T. Sacha Guitry y est convié, et participe à l'émission inaugurale au Conservatoire des Arts-et-Métiers.

1936
16 Janvier : Après avoir tourné aux studios de Joinville
Le Nouveau Testament, et, jusqu'au 15, joué le soir La Fin du monde, il part pour Gstaadt où il restera avec Jacqueline Delubac jusqu'au 5 Février.
15 Février : Au cinéma Marivaux, à Paris, première projection en exclusivité, du film Le Nouveau Testament.
Fin Juin-début Juillet : Tournage de deux films, aux studios d'Epinay : Le Roman d'un tricheur et Mon père avait raison.
18 Septembre : Au cinéma Marignan, en exclusivité, présentation du film Le Roman d'un tricheur.
28 Septembre : Avant-première au théâtre du Cercle Interallié : Le Mot de Cambronne et souper de centième... pièce.
1er Octobre : Au théâtre de la Madeleine, répétition générale de Geneviève et Le Mot de Cambronne ; première le lendemain.
10 Novembre : Début du tournage de Faisons un rêve aux studios de Billancourt.
19 Novembre : Toujours aux studios de Billancourt, toumage du film Le Mot de Cambronne.
27 Novembre : Au Colisée, projection en exclusivité de Mon père avait raison.
31 Décembre : Projection en exclusivité de Faisons un rêve, au cinéma Le Marignan.

1937
1er Janvier : Sacha Guitry accueille l'année à la radio, par une tirade en vers qui paraîtra le même jour, un vendredi, dans Paris-Soir.
15 Février : On commence le tournage du film Les Perles de la couronne aux studios de Billancourt. Il sera achevé le 29 Avril.
26 Mars : Première du film Le Mot de Cambronne au cinéma Normandie.
9 Juin : Au théâtre des Champs-Elysées premier des dix galas publicitaires donnés au profit de la Caisse de secours des anciens de HEC. La revue Crions-le sur les toits a été écrite avec la collaboration de Tristan Bemard et Albert Willemetz.
5 Septembre : Baptême du poste Radio 37. Sacha Guitry parle du " bar des vedettes ", et inaugure le poste avec Maurice Chevalier.
21 Septembre : Avant-première de Quadrille au théâtre d'Orléans.
24 Septembre : Au théâtre de la Madeleine, première de Quadrille.
6 Octobre : Premier jour de tournage de Désiré aux studios François-1er .
30 Novembre : Premier jour de tournage de Quadrille au Bourget, suite aux studios de Pathé à Joinville.
3 Décembre : Projection du film Désiré au cinéma Le Marignan.

1938
8 Mars : Au Poste Parisien, enregistrement du premier des " Quart d'heure de Sacha Guitry ". Il y aura 24 émissions, la demière le 22 Avril.
4 Mai : Premier jour de tournage aux studios de Joinville de
Remontons les Champs-Elysées. Quelques jours auparavant, avaient été toumées, en extérieur, les scènes de chasse.
18 Mai : Jacqueline Delubac et Henri Garat partent pour Cannes. Ils vont y tourner une partie de L'Accroche-Coeur sous la direction de Pierre Caron. Sacha Guitry, à Paris et aux studios de Joinville, poursuit les prises de vues de Remontons les Champs-Elysées, avec Geneviève de Séréville.
19 Juillet : Au palais de l'Elysée, devant les souverains britanniques, le président de la République et ses invités, Sacha Guitry et Jacqueline Delubac jouent un à-propos sur l'origine de l'hymne anglais : Dieu sauve le Roy.
23 Septembre : Sortie du film L'Accroche-Cur.
15 Octobre : Au Poste Parisien, première d'une série d'émissions dite " Mon agenda " consacrées au rappel d'événements ou de personnages dont c'est l'anniversaire.
2 Novembre : Répétition générale, au théâtre de la Madeleine d'Un monde fou, première le lendemain. C'est la dernière comédie que Jacqueline Delubac jouera auprès de son mari.
1er Décembre : Grand gala au cinéma Normandie pour la sortie du film Remontons les Champs-Elysées.
15 Décembre : Dîner sur la scène du théâtre de la Madeleine pour la cinquantième représentation d'Un monde fou. Jacqueline Delubac, qui ce jour-là a quitté le 18 de l'avenue Elisée-Reclus pour rentrer chez sa mère au 15, n'assiste pas à ce repas.
19 Décembre : Le divorce est officiel. Jacqueline Delubac assigne celui qui va cesser d'être son mari. Ils sont d'accord tous les deux.

1939
15 Janvier : Jacqueline Delubac joue pour la dernière fois avec Sacha Guitry. Mila Parély reprend son rôle le lendemain.
13 Février : Départ pour une tournée Côte d'Azur-Suisse, avec Geneviève de Séréville.
23 Mars : Londres, India Office, devant Leurs Majestés George VI et la reine Elisabeth, et le président de la République française, en voyage officiel, Sacha Guitry joue You're telling me, à-propos dont il est l'auteur, avec sir Seymour Hicks et Geneviève de Séréville.
31 Mai : Premier jour de tournage, aux studios Pathé à Joinville, de Ils étaient neuf célibataires.
28 Juin : Election à l'académie Goncourt.
4-5 Juillet : Mariage religieux et civil avec Geneviève de Séréville.
22 Juillet : Départ pour une tournée dans sept casinos de France.
1er Septembre : La Seconde Guerre mondiale commence.
23 Octobre : Création de Une paire de gifles avec Victor Boucher, Elvire Popesco et Sacha Guitry, et de deux autres courtes comédies de Sacha Guitry : Une lettre bien tapée et Fausse alerte.
30 Octobre : Déjeuner de l'Union des artistes au bal Tabarin. Le président Albert Lebrun assiste et préside, avec Sacha Guitry, ce déjeuner organisé au profit des caisses de secours de l'Union. Le soir, sortie, au Marignan et au Colisée, du film Ils étaient neuf célibataires.
17 Novembre : Au théâtre de la Madeleine, première de Florence, le spectacle est complété par la projection de Ceux de chez nous.

1940
23 Février : Création au cinéma ABC de Genève de L'Ecole du mensonge, avec Hélène Perdrière et Geneviève Guitry.
18 Avril : Première d'une série de représentations données en Belgique au Théâtre Royal du Parc jusqu'au 22.
6 Mai : Enregistrement pour la radio d'Etat des Impressions sur mon voyage en Belgique.
16 Mai : Il rencontre le prince Louis de Monaco, à son domicile parisien. Le prince lui annonce sa nomination au grade de commandeur de l'ordre de Saint-Charles.
17 Mai : Les représentations au théâtre de la Madeleine sont interrompues.
20 Mai : Arrivée à Dax. Il y retrouve des amis, et dans le même hôtel, Le Splendid, Josse et Gaston Bernheim.
28 Juin : Les Allemands envahissent Dax, à cinq heures du matin. D'accord avec Henri Bergson, il décide de rentrer à Paris.
3 Juillet : Sacha Guitry fait des démarches, auprès du préfet Jean Chiappe et du recteur de l'Académie de Paris, le docteur Roussy, pour savoir s'il était opportun de rouvrir les théâtres.
12 Juillet : Demande aux autorités occupantes qu'on lui accorde de reprendre Pasteur.
15 Juillet : Apprend qu'un censeur allemand veut faire des coupures dans sa pièce et s'insurge.
24 Juillet : Convocation du représentant de la propagande allemande. Il obtiendra que Pasteur soit représenté intégralement.
31 Juillet : Reprise de Pasteur au théâtre de la Madeleine jusqu'au 11 Août.
17 Août : Reprise au théâtre de la Madeleine de
Ceux de chez nous (film), avec un nouveau commentaire, et de Un soir quand on est seul.
28 Août : Reprise de Pasteur, au théâtre de la Madeleine.
6 Septembre : Reprise de Florence, avec Elvire Popesco, et de La Mort de Louis XI, un des tableaux d'Histoires de France.
30 Octobre : Première représentation au théâtre de la Madeleine de la comédie Le Bien-Aimé.
14 Novembre : Au théâtre Marigny, grand gala au bénéfice de la Croix-Rouge française. Sacha Guitry raconte des histoires.
23 Novembre : Enregistrement par Radio-Paris d'une scène de la comédie Le Bien-Aimé et du troisième acte de Tartuffe.
19 Décembre : Lecture d'une nouvelle pièce : Mon auguste grand-père, qui tourne en dérision les lois contre les Juifs. Sont présents : André Brulé, Robert Trébor, Spanelly, Hélène Perdrière, Geneviève Guitry et Jeanne Fusier-Gir.
20 Décembre : Grand gala de bienfaisance au profit des indigents de Paris au théâtre de l'Opéra. Sacha Guitry raconte des histoires et dit Les conseils de Deburau à son fils. L'après-midi avait eu lieu la première répétition, à la Madeleine, de Mon auguste grand-père (Hélène Perdrière, Carette et Spanelly).
27 Décembre : Au théâtre du Châtelet matinée dite " Noël du maréchal Pétain " pour les enfants des familles réfugiées à Paris. Sacha Guitry prête son concours et parle aux enfants réunis.

1941
25 Janvier : La censure allemande interdit Mon auguste grand-père.
11 Avril : La censure allemande refuse le titre de la nouvelle pièce de Sacha Guitry : Le Soir d'Austerlitz qui devient Vive l'Empereur !
9 Mai : Générale de Vive l'Empereur !
10 Mai : A la Comédie-Française, Triomphe d'Antoine, grand gala organisé par Sacha Guitry en l'honneur du comédien.
24 Mai : " Les Escholiers" fêtent les trente-cinq ans de théâtre de Victor Boucher qui répond en lisant un discours écrit par Sacha Guitry.
24 Octobre : Enregistrement de Vive l'Empereur ! pour la Radio nationale.
6 Novembre : Gala au profit du Déjeuner des artistes, à Tabarin. François Périer mène les enchères et Sacha Guitry offre un manuscrit autographe de Victor Hugo.
13, 14 et 15 Novembre : Enregistrement pour la radio de Mon père avait raison, qui sera diffusé le 16.
30 Novembre : Réunion, avenue Elisée-Reclus, des représentants des directeurs de théâtre de Paris.
22 Décembre : Au cours d'un déjeuner, 18, avenue Elisée-Reclus, qui réunit J.-H. Rosny aîné, René Benjamin, Roland Dorgelès et Pierre Champion, Sacha Guitry fait part de son intention de léguer sa Maison et les collections qu'elle abrite à l'académie Goncourt.

1942
6 Mars : Conférence au théâtre de la Madeleine : De Jeanne d'Arc à Philippe Pétain.
9 Mars : Gala, à Magic-City, au profit des prisonniers du VIIC arrondissement. Après la projection de
Ceux de chez nous, Sacha Guitry, assisté de Geneviève Guitry, d'Hélène Perdrière et de René Fauchois, met en vente aux enchères des manuscrits autographes.
19 Mars : A l'unanimité Sacha Guitry devient, remplaçant Victor Boucher, président de l'Association des artistes dramatiques.
28 Mars : Grande nuit du cinéma au Gaumont-Palace. Sacha Guitry offre son concours, la recette allant aux oeuvres sociales du cinéma. Il y donne des passages de son film Désirée Clary - qui ne seront pas retenus dans la version finale.
3 Avril : Emission Pour eux, en faveur des prisonniers.
7 Avril : Deux officiers allemands se présentent avenue Elisée-Reclus à 15 heures et prient Sacha Guitry de les suivre : Goering le convoquait. Entrevue sans intérêt.
J5 Avril : Emission sur le théâtre.
16 Avril : Sur intervention auprès du directeur de la Maison de retraite des artistes lyriques, il fait admettre Jane Avril.
9 Mai : Emission sur les collectionneurs.
21 Mai : Répétition générale de N'écoutez pas, mesdames ! au théâtre de la Madeleine, Geneviève Guitry n'a pas voulu être de la distribution.
22 Mai : Gala, en avant-première de la pièce, au profit des prisonniers de l'école des Hautes Etudes commerciales. Première ouverte au public le lendemain.
4 Juillet : Gala de l'Union des artistes. Allocution de Sacha Guitry qui offre, pour être vendu aux enchères, un tableau d'Utrillo.
12 Juillet : Emission radio : L'Illusionniste. 3 Septembre : Présentation du film Le Destin fabuleux de Désirée Clary, au cinéma Le Marivaux.
5 Octobre : Voyage à Vichy pour présenter au Maréchal le livre édité au profit du Secours national, De Jeanne d'Arc à Philippe Pétain.
26 Octobre : A la requête du Comité d'assistance aux prisonniers, Sacha Guitry accepte que soit représenté dans les stalags N'écoutez pas, mesdames ! Mais il refuse que la pièce le soit en Allemagne hors des camps de prisonniers.
4 Décembre : Conférence à la Galerie Charpentier, où sont exposés des tableaux de sa collection, sur la peinture, ses souvenirs de Renoir, de Monet, et de sa rencontre avec Degas. Cette manifestation est donnée au profit de l'Union des Arts.
9 Décembre : Au cabaret " Sa Majesté " grand gala au profit du Secours national. Sacha Guitry raconte des histoires et met aux enchères un bronze de Rodin : L'Homme au nez cassé, qu'il a offert.

1943
3 Janvier : Première émission sur les postes de Radio nationale de l'Alphabet de Sacha Guitry - émission qui débute par la lettre F soit France.
9 Janvier : Emission à la radio : Deburau.
24 Janvier : Emission à la Radio nationale: Françoise et Chagrin d'amour.
7 Mars : Aux studios François 1er , premier jour de tournage du film appelé d'abord La Nuit blanche, puis Donne-moi tes yeux.
6 Avril : Emission à la Radio nationale : Un soir quand on est seul.
19 Mai : A l'occasion du cinquantenaire de Boubouroche, qu'on célèbre à la Comédie-Française, création d'un à-propos en un acte, Courteline au travail.
13 Juillet : Début du tournage de La Malibran aux studios François 1er.
24 Juillet : Il adresse à la censure allemande son projet d'opérette intitulée : Le Dernier Troubadour.
9 Octobre : Arrestation à Cannes de Tristan Bemard et de sa femme.
14 Octobre : Première visite à Tristan Bemard et à sa femme, transférés à l'hôpital Rothschild.
23 Octobre : Reprise des représentations de N'écoutez pas, mesdames ! au théâtre de la Madeleine.
10 Novembre : La censure allemande refuse Le Dernier Troubadour. Ce serait, dit le rapporteur, "...un régal pour les gaullistes".
24 Novembre : Présentation au cinéma Le Biarritz du film Donne-moi tes yeux.
18 Décembre : Gala au profit des oeuvres sociales de la préfecture de police à la Comédie-Française. Sacha Guitry joue le troisième acte de Tartuffe et Suzy Prim crée un petit acte de lui : Je sais que tu es dans la salle.

1944
1er Janvier : La Radio nationale diffuse Le Renard et la Grenouille.
9 Janvier : Sacha Guitry, d'accord avec les éditeurs du livre 1429-1942 ou De Jeanne d'Arc à Philippe Pétain, verse au Secours national le bénéfice des ventes de l'ouvrage soit : 3 425 000 francs.
Avril : Le divorce entre Sacha Guitry et Geneviève Guitry est entamé.
3 Mai : Aux cinémas Le Biarritz et Le Français, sortie du film
La Malibran.
21 Mai : Première émission à la Radio nationale d'une série consacrée à des évocations historiques : Histoires de France. Il y en aura jusqu'au 31 Juillet.
29 Mai : Fin des représentations de N'écoutez pas, mesdames ! Sacha Guitry ne devait plus jamais jouer au théâtre de la Madeleine.
23 Juin : Présentation de gala, au théâtre de l'Opéra, par un film, du livre 1429-1942 ou De Jeanne d'Arc à Philippe Pétain. Vente aux enchères d'un exemplaire unique au profit du Secours national.
11 Juillet : Gala organisé avec le concours d'Edith Piaf au " Beaulieu ", au profit des prisonniers du Stalag IV D. Sacha Guitry imagine une vente aux enchères, avec le concours de Jean Weber. Elle rapportera deux millions de francs.
23 Août : A onze heures, cinq hommes, revolver au poing, viennent arrêter Sacha Guitry et le conduisent à la Mairie du VIIC arrondissement. Le soir on le conduit au dépôt. Ici commencent 60 jours de prison.
24 Octobre : Sacha Guitry est libéré de la prison de Fresnes. Il est dix heures du soir. Provisoirement il s'installe à la clinique Saint-Pierre, rue Boissière. Et là commencent ce qu'il appellera Trois années de silence...

1945
21 Février : Alain Decaux, Maurice Teynac, José Noguero et Colin-Simard organisent une fête, chez Mme Ror Volmar, pour le soixantième anniversaire de Sacha Guitry. Ils jouent un à-propos, dont Alain Decaux et Colin-Simard sont les auteurs.
30 Avril : Première rencontre avec Lana Marconi, 18, avenue Elisée-Reclus.

1947
8 Août : Le Commissaire du gouvernement prend une décision de classement, signifiant qu'il n'y avait pas lieu de poursuivre une enquête au terme de laquelle on n'a rien trouvé, les accusations ayant été reconnues fausses, les unes après les autres.
26 Septembre : La censure française refuse que soit toumé
Le Diable boiteux.
21 Octobre : Conférence à la salle Pleyel sur ses activités durant l'Occupation.
7 Décembre : Mort de Tristan Bemard, que Sacha Guitry était allé voir quelques jours auparavant.

1948
16 Janvier : Répétition dite " des couturières " de la comédie tirée du film que la censure n'a pas encore autorisé, Le Diable boiteux.
17 Janvier : Première de cette comédie. Seule manifestation hostile : un coup de sifflet auquel s'opposent les protestations du public qui applaudit la pièce et son auteur.
31 Janvier : Première audience du procès intenté par les membres de l'académie Goncourt opposés à Sacha Guitry et à René Benjamin.
Début Février : Tournage du film : Le Comédien (à la gloire de Lucien Guitry). Il sera achevé le 22 du mois.
7 Avril : Le tribunal condamne conjointement Sacha Guitry et l'éditeur Robert Laffont et met hors de cause René Benjamin dans l'affaire du prix Goncourt. Dans le courant d'Avril, la censure autorise que soit toumé Le Diable boiteux. Il sera fait dans les studios Gaumont, comme Le Comédien.
19 Mai : Première représentation du film Le Comédien au cinéma L'Escurial.
26 Mai : Conférence à Lyon et présentation du film Le Comédien au Pathé-Palace. Le soir, Sacha Guitry devait donner sa conférence au casino de Charbonnières. Un commando arrête sa voiture entre deux passages à niveau et l'empêchera de faire cette conférence.
29 Septembre : Première représentation aux cinémas Marignan et Marivaux du film Le Diable boiteux.
4 Octobre : Mort de René Benjamin. Sacha Guitry adresse le même jour sa démission à l'académie Goncourt.
8 Octobre : Au théâtre des Variétés, première de la comédie Aux deux colombes.

1949
5 Janvier : Premier article dans L'Epoque : Lettre à mon fils. C'est le début d'une collaboration qui cessera le 18 Mars.
11 Avril : Premières prises de vues de
Aux deux colombes, aux studios Francoeur. Le 22, le film sera achevé.
6 Mai : Au théâtre du Gymnase, première de Toâ, dernière le 1er Juillet.
3 Juin : On joue L'Illusionniste, à Pont-aux-Dames, avec Jean Weber, au profit des pensionnaires de l'établissement.
27 Juin : Premier jour de tournage en extérieurs du film Toâ.
24 Juillet : La 8e chambre prononce le divorce entre Sacha Guitry et Geneviève de Séréville.
22 Septembre : Premier jour de toumage, à Bois-d'Arcy, du film Le Trésor de Cantenac.
28 Octobre : Première du film Toâ aux cinémas Olympia, Alhambra, Les Portiques.
25 Novembre : Mariage avec Lana Marconi, à la Mairie du VIIe arrondissement et à l'église grecque orthodoxe.
15 Décembre : Première de Tu m'as sauvé la vie !

1950
28 Janvier : Arrêt des représentations de Tu m'as sauvé la vie ! Sacha Guitry est malade : une forte grippe, qui dégénère en bronchite. Il souffre aussi beaucoup de cet ulcère qui, jusqu'à son opération, un an plus tard, ne le laissera pas en repos.
2 Mars : Première représentation du film Le Trésor de Cantenac, au cinéma Le Marignan.
Mai : Tu m'as sauvé la vie ! est tourné sur le plateau des Variétés en une semaine. Durant le mois de Juillet, il prépare la reprise de Deburau et achève le scénario de Adhémar ou le Jouet de la Fatalité.
20 Septembre : Première du film Tu m'as sauvé la vie !
Novembre : Tandis qu'il prépare les prises de vues de Deburau il fait le découpage d'Adhémar qu'il devait tourner en janvier.
2 Décembre : Début des prises de vues de Deburau. Départ à Cap-d'Ail avant les fêtes de Noël.

1951
18 Janvier : Retour à Paris sur une civière. Le même jour, il entre à l'hôpital américain de Neuilly.
24 Janvier : Opération. Elle durera trois heures. (Le tournage d'Adhémar a été confié à Femandel).
26 Mai : Première d'Une folie, au théâtre des Variétés. Dernière le 30 Juillet.
29 Juin : Représentations du film Deburau aux cinémas Le Royal et Méliès.
9 Août : Présentation du film Adhémar, dont Sacha Guitry réprouve la mise en scène et les modifications apportées au scénario original.
6 Septembre : Première prise de vues de La Poison.
30 Novembre : Sortie du film La Poison aux cinémas Berlitz, Colisée et Gaumont-Palace.
31 Décembre : Présentation publique d'Adhémar.

1952
25 Janvier : Ouverture au public de l'exposition de l'hôtel de l'avenue Elisée-Reclus, le montant de la recette ira aux oeuvres de la Société des auteurs. Le prix de chaque entrée est fixé, ce jour-là, à 2000 francs (anciens), il n'en coûtera que 1000 ensuite jusqu'au dimanche 2 Mars. La recette s'élèvera à 1794 000 francs et Sacha Guitry arrondira la somme pour verser 2 000 000 de francs. La présentation de la Maison était assurée par Henri Jadoux, secondé par Stéphane Prince.
2 Avril : A Radio-Luxembourg première émission des entretiens de Sacha Guitry avec Alex Madis.
15 Avril : Sacha Guitry fête ses cinquante ans de théâtre.
3 Mai : Toumage de
Je l'ai été trois fois, dont une partie sera faite, en extérieurs, à Monte-Carlo.
13 Août : Première mondiale au casino de Deauville du film Je l'ai été trois fois.
Septembre : Tournage de La Vie d'un honnête homme.
30 Décembre : La télévision donne Ceux de chez nous.

1953
18 Février : Première du film La Vie d'un honnête homme.
28 Avril : Première, au théâtre des Variétés, de Palsambleu !
1er Juin : A Londres, il assiste à un dîner présidé par Winston Churchill, et crée au Winter Garden Theatre Ecoutez bien, messieurs... Il écrit à Londres une partie de Si Versailles...
6 Juillet : Premier jour de tournage de Si Versailles m'était conté...
12 Octobre : Première émission d'une série enregistrée avec Pierre Lhoste : Et Versailles vous est conté... qui s'achèvera le 28 Décembre.
13 Décembre : Sacha Guitry joue, en scène, pour la dernière fois. On doit couper ses escarpins pour chausser ses pieds enflés. Il fera ses adieux au théâtre avec les adieux de Gaspard Deburau, Mais lui n'a pas de fils pour recueillir le flambeau.
15 Décembre : Présentation de Si Versailles m'était conté... à l'Opéra.

1954
Janvier : Il enregistre, avec Pierre Lhoste, une série de vingt-quatre entretiens sur Le Théâtre et l'amour, et termine par Et puis voici des vers...
7 Avril : Enregistrement du premier entretien sur Les Cent Merveilles.
Juillet : Le toumage de Napoléon commence. La bataille finale sera tournée le 13 Septembre, en Provence à 1 200 mètres d'altitude, où, le coeur malade, Sacha Guitry ne peut aller. Il commande les prises de vues par radio.
Octobre : Il enregistre quinze émissions pour Radio-Luxembourg. Sujet : Napoléon.
Décembre : Pour la série "Tels qu'en eux-mêmes... " Pierre Lhoste enregistre quelques propos de Sacha Guitry sur le thème du dernier quart d'heure.
31 Décembre : Il adresse ses voeux de bonne année aux auditeurs d'Europe n 1.

1955
Janvier : Sacha Guitry subit une nouvelle opération.
21 Février : Pour ses soixante-dix ans, émission de Jean Nohain, " 70 chandelles ", en duplex entre Paris et Cap-d'Ail où il se repose un peu en préparant un autre film.
10 Mars : Gala au Théâtre national de l'Opéra pour la première présentation du film
Napoléon.
3 Mai : La télévision donne L'Illusionniste.
Début Juin : Les prises de vues de Si Paris nous était conté commencent.
27 Juin : Emission en duplex, avec Jean Nohain, sur les vacances.
6 Juillet : La Société des auteurs lui remet sa grande médaille d'or.
5 Décembre : Pour " 36 chandelles " de Jean Nohain, télé-mise en scène à Sainte-Menehould.
22 Décembre : Il donne, pour une vente aux enchères au profit des vieux comédiens, un portrait de Lucien Guitry par Sem et une dédicace autographe de lui, pour l'acheteur éventuel.
30 Décembre : Remise des bobines du film Si Paris nous était conté... à M. Féron, président du Conseil municipal de Paris.

1956
26 Janvier : Représentation de gala, à l'Opéra, du film Si Paris nous était conté....
22 Février : Mort de Léautaud. Sacha Guitry se chargera de sa sépulture.
14 Avril : Pour le mariage de Rainier de Monaco avec Grace Kelly, Sacha Guitry compose et dit un impromptu.
Fin Avril : A l'occasion de la présentation du film Assassins et voleurs dont commence le tournage, il se réconcilie avec son ami Albert Willemetz.
Mai : Il reprend le texte d'Assassins et voleurs, inspiré par le premier scénario écrit par lui : Un roman d'amour et d'aventures.

1957
7 Février : Première projection du film Assassins et voleurs.
12 Juillet : Première hémorragie.
24 Juillet : A 4 heures du matin, Sacha Guitry cesse de vivre.

Extraits en partie des Repères biographiques de Sacha Guitry, par Henri Jadoux.